Gilets jaunes et syndicalisme

Clermont-Fd le 26 novembre 2018

Depuis le 17 novembre, de nombreux citoyen-ne-s se retrouvent sur des mobilisations à l’appel d’un mouvement crée sur les réseaux sociaux : les Gilets Jaunes. À leur initiative, des axes dits stratégiques ont été bloqués et les principales revendications de ce rassemblement populaire se voulant apolitique et asyndical, sont : le départ du président de la république et la baisse des taxes. C’est du moins ce qui est relayé dans les médias.

Sur la forme comme sur le fond ces mobilisations sont l’expression de la colère et du désarroi de la population face à une politique toujours plus antisociale ; politique antisociale dénoncée constamment par la CGT dans le cadre d’actions de grève contre la loi travail, les ordonnances Macron, la casse de nos systèmes de retraites, la casse des services publics et dernièrement le 9 octobre pour un changement de société. Actions de grèves qui, il faut bien le constater n’ont jamais eu le retentissement et la couverture médiatique offerte aux gilets jaunes.

Télécharger le communiqué de l’UD

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.