14 novembre 2019 : appel à mobilisation nationale

LA SANTÉ ET L’ACTION SOCIALE ONT BESOIN DE FINANCEMENTS SUPPLÉMENTAIRES

La Sécurité Sociale ne souffre pas d’un excès de dépenses mais bien d’un déficit de ressources !

La logique du gouvernement est simple, il s’agit de dégrader le service public pour que l’alternative privée marchande apparaisse comme la seule possible – pour ceux qui peuvent se la payer ! Le déficit de la Sécurité Sociale est sciemment organisé à coup d’exonérations de cotisations octroyées aux entreprises. Cet étranglement financier, utilisé pour justifier les fermetures des hôpitaux de proximité et le regroupement des moyens sur les métropoles, laisse une grande partie de la population dans des déserts médicaux, ouvrant grand la porte à une médecine lucrative à 2 vitesses.

Ensemble, toutes et tous dans la rue LE 14 NOVEMBRE 2019 pour peser sur le vote des députés qui vont déterminer les moyens alloués aux hôpitaux, aux cliniques, aux EHPAD et aux établissements d’action sociale pour fonctionner l’année prochaine.

Tract FD: http://www.sante.cgt.fr/IMG/pdf/tract_14_novembre_102019.pdf

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.