Appel pour que les médecins rejoignent le mouvement de défense de l’hôpital public

Le 10 septembre se sont tenues une conférence de presse, une réunion intersyndicale et une assemblée générale de médecins à la faculté de médecins de la Pitié-Salpêtrière.

Les organisations suivantes étaient présentes : CGT, SUD, CFE-CGC, UNSA, AMUF, Collectif Inter-Urgences, Collectif Inter-Hôpitaux, Printemps de la psychiatrie, Coordination de défense des hôpitaux et des maternités de proximité. Elles ont décidé ensemble d’actions communes dans les semaines à venir pour élever le rapport de forces et faire comprendre au gouvernement que nous refusions ensemble la poursuite de l’étranglement financier de l’hôpital public.

Le socle revendicatif commun est clair : il s’agit d’obtenir une augmentation immédiate de l’ONDAM hospitalier de 5 % afin de pouvoir répondre aux trois revendications principales que sont des effectifs supplémentaires, une augmentation immédiate des salaires (minimum de 300 euros nets) et une révouverture de lits et de structures pour pouvoir assurer une prise en charge adaptée de des patients.

En ce qui concerne les médecins, deux modalités d’actions ont été validées : la grève et l’arrêt du codage afin de bloquer le mécanisme délétère de la tarification à l’activité.

Trois dates de mobilisation sont déjà prévues :

  • Le 15 octobre avec les pompiers.
  • Le 29 octobre avec un rassemblement devant l’Assemblée Nationale lors du vote en première lecture du Projet de loi de finances de la Sécurité sociale.
  • Le 14 novembre avec une grande journée d’actions multiples dans les territoires et à Paris dans le secteur de la santé et de l’action sociale.

L’Union Fédérale des Médecins, Ingénieurs, Cadres et Techniciens appelle tous les médecins hospitaliers à se réunir pour organiser les modalités d’action site par site et à participer aux différentes actons déjà prévues.

Montreuil, le 11 octobre 2019

Contact : Dr Christophe Prudhomme 06 83 25 98 90

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.