Pharmacie CHU

LETTRE OUVERTE A DESTINATION DES SERVICES 

LES PREPARATEURS  EN PHARMACIE EN GREVE!!!       POURQUOI?

Parce que nous refusons catégoriquement une polyvalence des préparateurs de tous les secteurs et de tous les sites que veut mettre en place la direction de la pharmacie.

En effet, actuellement les préparateurs sont répartis sur des secteurs très spécifiques,avec des missions elles aussi, très spécifiques et qui demandent à chacun de l’implication, de l’application, des connaissances et un savoir-faire propre à chaque activité:

– Secteur dispensation : connaissance et maitrise des médicaments, posologies et statuts, qui évoluent très rapidement et besoins des services (interlocuteur des médecins, cadres et soignants)

– Secteur Cams : connaissance du matériel et des modes de gestion des dispositifs médicaux, des services, des cadres et des fournisseurs pour ce qui relève de la sécurisation du circuit du matériel.

-Secteur UPAC et pharmacotechnie : connaissance absolue et maitrise des matières premières, des doses, des dilutions et des gestes pour ce qui relève de la fabrication des préparations, des poches d’alimentation parentérale et la reconstitution des chimiothérapies.

-Secteur Achat et Essais cliniques: connaissance parfaite et indispensable des laboratoires, de leurs interlocuteurs, des études en cours pour tout ce qui concerne les essais cliniques.

Il a fallu et il faut à chaque préparateur affecté sur ces secteurs beaucoup de sérieux, d’investissement et de volonté pour connaître et mener à bien ces missions qui évoluent très vite.

On va  aujourd‘hui mettre à bas ces expertises avec la mise en place de la polyvalence, et tous les interlocuteurs des services. Vous risquez de  perdre vos référents et le suivi de vos besoins.

Nous ne sommes pas d’accord, nous ne voulons pas perdre les expériences acquises sur nos postes et devenir de simples girouettes plus que bons à combler des trous. Nous ne voulons pas travailler comme ça.

Ce serait illogique et totalement contraire aux gages de qualité et de sécurité pour lesquels on nous demande quotidiennement d’être investis. Pour nous, il en va de la sécurité des patients qui sont au bout de la chaîne et pour qui nous travaillons, de notre responsabilité ainsi que celle de notre hiérarchie, et d’un bien-être au travail d’où découle un travail efficient.

Nous revendiquons de rester sur nos postes pour ceux qui le souhaitent et qui s’y sentent bien.

Nous exigeons que des vacances de postes, s’il en existent, soient publiées  et que chacun puisse postuler s’il le souhaite.

                                      

MERCI DE VOTRE SOUTIEN

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.