Protocole Ségur : les annonces du ministre Véran du 12 avril

Communiqué de presse Fédération CGT Santé

Alors que les hospitaliers travaillent encore plus dur depuis un an et l’épidémie de Covid 19 pour soigner toutes les pathologies, malgré la gestion catastrophique du Ministère (masques détruits, pas de tests, déprogrammation, manque de lits et dégradation encore plus marquée des conditions de travail)…, Olivier Véran a décidé ce 12 avril de communiquer sur des augmentations de salaire, lors d’un comité de suivi du Ségur auquel la CGT était pour une fois invitée.

Tous les médias affichent les graphismes et les chiffres annoncés par le Ministère.

Que peut-on en comprendre, au-delà de la propagande ?

Les revalorisations, demandées de longue date par la CGT pour toutes les filières, sont toujours bonnes à prendre, mais les gouvernements successifs refusent l’augmentation du point indiciaire gelé depuis 12 ans, qui permettrait la progression des salaires pour toutes et tous.

Après la mise en œuvre du « Ségur », le gouvernement n’a eu de cesse de communiquer et de chercher à calmer la colère des personnels exclus des revalorisations salariales.

Par la mobilisation « des exclus », depuis 6 mois, nous avons obtenu que les collègues des structures rattachés à un établissement de santé en bénéficient à partir du mois de juin.

Le gouvernement refuse encore les 183 € à toute une partie des collègues des établissements autonomes.

Pour tous les grades exclus des revalorisations (techniques, administratifs, médico-sociaux), ou pour les grades peu revalorisés, l’amertume et la déception sont immenses une fois de plus.

Ce gouvernement, qui reste sourd aux légitimes revendications de l’ensemble des professionnels de notre champ, attise une colère qui ne manquera pas de s’exprimer.

Rien non plus sur les effectifs et la réouverture de lits, si ce n’est la création de lits éphémères et temporaires qui ne répond en rien aux nécessités de réponse en besoin de santé de la population.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.