Le 15 Octobre 2020

JOURNÉE NATIONALE DE GRÈVE ET DE MOBILISATION dans les secteurs de la Santé, du Médico-social et du Social.

Pour la CGT, le protocole d’accord sur « Carrières et Rémunérations » et le « Ségur de la Santé » ne sont pas satisfaisants du tout, voire inadaptés aux demandes et revendications des personnels de ces secteurs d’activité. Les récentes décisions du gouvernement et du patronat montrent qu’ils sont toujours hostiles aux exigences des professionnel. le.s des établissements de Santé du sanitaire, du médico-social et du social public et privé, et qu’ils n’ont pas la réelle volonté d’améliorer notre système de santé et de protection sociale.

Depuis des années, les professionnel.le.s du secteur médico-social, du social et du handicap doivent faire face à des prises en charge de plus en plus difficiles: troubles du comportement, population vieillissante, etc. Trop souvent oublié.e.s et invisibles, elles et ils doivent être considéré.e.s et reconnu.e.s au même titre que tou.te.s les acteurs du soin. Quant à l’hôpital et aux établissements du public, ils croulent sous une activité exponentielle depuis la pandémie de covid-19 sans avoir les moyens humains et matériels nécessaires.

Les salarié.e.s, toutes catégories confondues, n’en peuvent plus de devoir supporter la dégradation de leurs conditions de travail sans aucune amélioration en vue. Soyons mobilisé.e.s à Paris et ailleurs le 15 octobre ! Ce ne sont pas les augmentations de salaire, obtenues seulement pour certain.e.s, qui vont faire taire les professionnel.l.e.s en colère.

Le MANQUE D’EFFECTIF récurrent partout dans les services et les établissements est INACCEPTABLE et ne peut plus durer face à un gouvernement qui continue à communiquer qu’il maitrise la situation et à régler tous les problèmes grâce au « Ségur de la Santé ».

EXIGEONS ENSEMBLE :

  • Des embauches massives de personnels qualifiés,
  • L’ouverture massive de lits pour désengorger les Urgences, en psychiatrie, dans les services de soins et les structures du médico-social et du social partout où cela est nécessaire,
  • La reconnaissance sans condition en maladie professionnelle de tous les personnels de santé et d’action sociale atteint par le covid-19,
  • L’arrêt de la déréglementation possible sur le temps de travail prévu par le protocole d’accord du« Ségur de la santé » et la baisse du temps de travail pour nos métiers pénibles,
  • L’abrogation du décret sur les licenciements dans la Fonction publique hospitalière,
  • Des augmentations de salaire pour tou.te.s,
  • Un départ anticipé à la retraite pour tou.te.s et de meilleures pensions de retraite,
  • Un Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale qui réponde aux besoins des professionnel.le.s et de la population.

Toutes et tous dans l’action,

  • pour l’emploi par des embauches immédiates,
  • la revalorisation significative des salaires
  • et l’amélioration des conditions de travail pour l’ensemble des personnels !

L’USD 63 organise un départ en train, les délégués CGT du CHU montent manifester à Paris. Si vous êtes intéressé merci de contacter, avant le 30 septembre au plus tard, la CGT au 51.865.

Lire le tract: tract_fdsas_15_octobre_2020
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.