Le 2 juillet 2019 : Tous ensemble pour obtenir les revendications des personnels et leurs financements

Le 2 juillet 2019 : Tous ensemble pour obtenir les revendications des personnels et leurs financements

Les récentes déclarations de la ministre sur les mesures qu’elle propose suite au mouvement spécifique dans les urgences ne répondent pas aux revendications légitimes des professionnels qui exigent immédiatement des effectifs en personnels pluridisciplinaires supplémentaires, des lits d’aval nécessaires pour le «zéro patient sur les brancards » et une revalorisation de leur salaire de 300 euros.

Devant les annonces qui ne prennent pas la mesure de l’urgence des dégradations des conditions de travail et de sécurité des salarié.e.s, impactant la qualité et la sécurité de la prise en charge de la population,

Les Fédérations Action Santé et Action Sociale CGT, FO et SUD et le Collectif Inter Urgences appellent à une nouvelle journée de mobilisation nationale de grève, d’actions et d’initiatives dans les établissements et en territoire. Un rassemblement parisien sera organisé à Bercy suivi d’une manifestation en direction du ministère des Solidarités et de la Santé composée de délégations de syndicats et de personnels en lutte et en grève.

La conférence salariale pour les agents et les salariés de la Fonction Publique se tenant le mardi 2 juillet, ce sera l’occasion d’exprimer notre détermination et de faire déverrouiller les « cordons de la bourse » pour l’obtention des financements de nos revendications.

Le Collectif Inter Urgences et l’intersyndicale CGT, FO et SUD appellent à l’intensification des mouvements de grève dans ce secteur. Le gouvernement doit entendre la colère des professionnelles et répondre aux revendications sans délai.

Montreuil, le 21 juin 2019

TRACT: Com de Presse: Urgences

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.