Le Complément de Traitement Indiciaire (CTI) et la retraite

Le Complément de Traitement Indiciaire (CTI) et la retraite

Pour l’agent partant en retraite, plusieurs options sont possibles, aujourd’hui il reste beaucoup d’inconnus.

Option 1 – la prise en compte comme si cela était des points d’indice de la grille.                                                                    Dans ce cas la retraite serait calculée sur la base du traitement indiciaire de l’agent au moment de son départ en retraite majorée de 49 points.
Exemple pour un agent en carrière complète, cela ferait 229,7 € bruts x 0,75% = 172,3€ bruts sur sa retraite à taux plein.                                                                                                                                                                      Option 2 – le traitement comme la NBI                                                                                                                                             Le CTI pourrait avoir un fonctionnement équivalent à une NBI et se trouve donc intégré
dans le décompte pour la retraite. Dans ce cas il sera pris en compte proportionnellement au nombre d’années perçues, ce qui aurait très peu d’impact sur les retraites et les pensions des agents qui feront valoir leur droit à la retraite prochainement.
Exemple pour un agent qui toucherait 5 années de CTI sur une carrière complète, cela fera 5/42 ème de 229,7 euros bruts = 27,35€ x 0,75% = 20,51€ bruts sur sa retraite
Cela créerait une perte de pouvoir d’achat au moment du départ en retraite.                                                                                            Option 3 – un mélange des 2 solutions                                                                                                                                           Le mélange existe, c’est ce qui s’est passé en 2003 pour la pris en compte de la prime spécifique des AS pour la retraite ou dernièrement pour une prime similaire au ministère des finances.
Les agents bénéficiant de la mesure au démarrage de la mesure en bénéficieraient pleinement pour le calcul de la retraite (option 1) et les agents recrutés après le 1er mars 2021 en bénéficieront qu’au prorata (option 2).

Tract: 141020 le CTI et la retraite

Merci à nos camarades de l’USD Nord
Imprimer cet article Télécharger cet article

3 réactions

  1. Merci pour ces éclaircissements qui apportent un début de réponse à mes questions. Ayant cessé mon activité pour raisons personnelles depuis avril 2013, je peux faire valoir mes droits à la retraite à compter du 16 décembre 2020. Serais-je concernée par une éventuelle revalorisation et serait-il intéressant pour moi de reporter ma date de départ au 1er mars ou 1er avril 2021 ? ou n’étant plus en fonction cela n’aura t-il aucune incidence sur le montant de ma pension ?
    Merci de vos informations.
    Cordialement.

    1. Bonjour, vous n’êtes plus en activité. pour pouvoir prétendre à l’ouverture de vos droits à la retraite il faut 17 années de cotisations. les nouvelles revalorisations ne vont pas vous impacter et donc n’auront aucune incidence.
      Bon courage

      E Rodier

      1. un grand merci pour ce site qui répond de façon claire aux questions pratiques que nous pouvons nous poser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.