8 mars : Journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Ce jeudi 8 mars aura lieu la journée internationale pour les droits des femmes et pour l’égalité.

L’égalité femmes hommes a été décrétée « grande cause du quinquennat » du Président Macron.

Mais l’égalité n’est pas un slogan. L’égalité se construit par des mesures concrètes…

Or toutes les politiques mises en œuvre se sont attaquées aux salariés et aux plus précaires. Les femmes sont donc en première ligne !

Et les attaques contre la fonction publique sont des attaques frappant brutalement les femmes, majoritaires chez les fonctionnaires.

Pour RAPPEL : 

  • 26% d’écart salarial moyen
  • 82% des salariés à temps partiel sont des femmes
  • 40% de pensions de retraite en moins pour les femmes

Les propositions de la CGT, entre autres :

  • La revalorisation des métiers à prédominance féminine
  • Un indicateur pour mesurer les discriminations sur les carrières
  • Renforcer les condamnations en cas de discriminations
  • La protection des femmes enceintes et le soutien de la parentalité 

L’inégalité conduit à la précarité !

 Pour protéger les victimes des violences au travail la CGT propose, entre autres : 

  • La mise en œuvre de sanctions pour les employeurs qui ne respectent pas leurs obligations de protection des salariés
  • La protection des victimes contre les sanctions, la prise en charge de l’ensemble
  • des frais de justice par l’employeur 
  • La reconnaissance automatique de leur situation en Accident du Travail

Tract 8 mars 0218

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *