CPF (Compte Personnel de Formation) : Un nouveau droit n’est utile que s’il est connu et s’il a les moyens d’exister !

Depuis le 1er janvier 2017, le DIF, Droit Individuel à la Formation, n’existe plus pour les agents du public.
Il est remplacé par le CPF, Compte Personnel de Formation, mis en place par l’ordonnance du 19 janvier 2017.
L’ordonnance n° 2017-53 du 19 janvier 2017 portant diverses dispositions relatives au compte personnel d’activité, à la formation et à la santé et la sécurité au travail dans la Fonction publique rappelle le droit des fonctionnaires à la formation professionnelle tout au long de la vie.

Ils peuvent également bénéficier de périodes de professionnalisation comportant des actions de formation en alternance et leur permettant soit d’exercer de nouvelles fonctions au sein d’un même corps ou cadre d’emplois, soit d’accéder à un autre corps ou cadre d’emplois.
Également «Tout fonctionnaire peut bénéficier, à sa demande, d’un accompagnement personnalisé destiné à l’aider à élaborer et mettre en oeuvre son projet professionnel, notamment dans le cadre du conseil en évolution professionnelle.» Le CPA, compte personnel d’activité, est ouvert pour tout fonctionnaire. Il est constitué du CPF, compte personnel de formation (qui remplace le DIF au 1er janvier 2017) et du compte d’engagement citoyen.

Télécharger le tract au format PDF: tract_cpf_021117-2

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *